Le psychomotricien est un auxiliaire de médecine.

A ce titre, les actes sont réalisés sur prescription médicale.

La prise en charge psychomotrice a pour objet de prévenir ou de traiter l’altération du développement psychomoteur et de l’organisation psychomotrice d’un patient à tous les âges de la vie.

Sa spécificité réside dans l’écoute et les attentions particulières portées aux manifestations psycho-corporelles et à leurs significations.

Son domaine d’intervention est celui de la construction ou de la prévention de l’altération de la vie psychique et relationnelle par la mise en œuvre de l’expérience corporelle.

Le psychomotricien intervient dans la prévention, le dépistage et le soin psychomoteur.[/vc_column_text]

Domaines d'intervention

Si le protocole d’intervention est toujours le même: évaluation psychomotrice, définition d’un projet psychomoteur et construction d’un projet thérapeutique, le suivi thérapeutique est riche et multiple.

un décret de compétences encadre le champ d’intervention des psychomotriciens :

  • troubles du développement psychomoteur ou désordres psychomoteurs
  • retards du développement psychomoteur
  • troubles de la maturation, de la régulation tonique
  • troubles du schéma corporel et de l’image du corps
  • troubles de la latéralisation ou de la latéralité
  • troubles de l’organisation spatio-temporelle
  • dysharmonies psychomotrices
  • troubles tonico-émotionnels
  • maladresses motrices et gestuelles, apraxies, dyspraxies
  • débilité motrice
  • inhibition psychomotrice
  • instabilité psychomotrice
  • troubles de la graphomotricité à l’exclusion de la rééducation du langage écrit
  • troubles de la conduite et du comportement

Le psychomotricien apporte sa compétence dans le traitement :

  • de la douleur
  • des perturbations des niveaux de vigilance
  • des conséquences de traumatismes occasionnant un ressenti corporel pénible ou insupportable pour le patient
  • des manifestations symptomatiques en lien avec :
    • des troubles ou des pathologies de la personnnalité
    • des conduites addictives
    • des déficits intellectuels, sensoriels ou moteurs
    • des pathologies immuno-dépressives ou immuno-suppressives

Le psychomotricien intervient auprès des nourrissons, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées et en fin de vie. Il peut associer à son travail, dans l’intérêt du patient, les parents proches, ou autres intervenants.

Il définira la fréquence, la durée, la nature de la prise en charge (en individuel ou en groupe).

Lieux d'intervention

Les psychomotriciens exercent dans différentes structures : établissements hospitaliers publics ou privés, services de néonatalogie, de pédiatrie, de psychiatrie, de neurologie, de gériatrie. Ils travaillent également dans les centres de rééducation et de réadaptation pour adultes, pour enfants, hôpitaux de jour, ESAT, centres médico-psychologiques, centres médico-psycho-pédagogiques.

En exercice en libéral, le psychomotricien intervient sur prescription en collaboration avec les médecins généralistes, les pédiatres, les psychiatres, les orthophonistes, les psychologues et les enseignants de son secteur.

Actuellement, il n’y a pas de convention nationale, concernant la prise en charge des soins par la CPAM. Cependant, dans certaines situations, des remboursements par certaines mutuelles peuvent intervenir.